Veuillez patienter ...
Publication  Imprimer cette notice 
 
Etat : Publiable
visée (joconde)
 

FRV 2004.2.240 : verre Blocs de verre brut

60_redimensionner
Identification ^Haut^
Préfixe musée FRV
N° d'inventaire 2004.2.240
Statut juridique propriété de la Métropole
Situation En réserve
Désignation ^Haut^
Discipline Archéologie
Domaine musée produits minéraux non lithiques
Domaine SMF archéologie , artisanat - industrie , gallo-romain
Dénomination verre
Titre Blocs de verre brut
Titre pour portail Blocs de verre brut
Création-Exécution ^Haut^
Date de création-exécution Entre 2e siècle et 3e siècle
Découverte ^Haut^
Lieu de découverte - Site de fouille Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 5e / Saint-Georges / Parc Saint-Georges
Méthode de découverte-collecte fouille préventive
Date de découverte Entre 2002 et 2004
Description ^Haut^
Matières et techniques verre (pâte de verre)
Dimensions extérieures :  ; L.10 cm
Inscription(s) néant :

Description publique Ces fragments de verre brut ont été découverts dans la Saône, dans le secteur portuaire localisé sur la rive droite, à l’emplacement du quartier Saint-Georges. Les résultats des analyses chimiques réalisées sur les verres romains provenant d’ateliers et d’épaves retrouvées en Méditerranée convergent vers cette révélation étonnante : l’essentiel du verre mis en œuvre dans les ateliers d’Occident (en Gaule, en Hispanie, en Italie …) n’était pas fabriqué sur place, à partir de matières premières locales, mais importé du Proche-Orient. Des « ateliers primaires » localisés sur les côtes de Syrie et de Palestine produisaient d’énormes quantités de verre, sous la forme de dalles pesant jusqu’à 9 tonnes ! Brisé en blocs transportables, ce verre brut était ensuite exporté par mer pour alimenter de multiples ateliers secondaires, comme ceux de Lyon.
Documentation ^Haut^