Veuillez patienter ...
Publication  Imprimer cette notice 
 
Etat : Publiable
visée (joconde)
 

FRV D3 : stèle , monument , borne , borne militaire Edit de l'empereur Hadrien

FRVD3_redimensionner
Identification ^Haut^
Préfixe musée FRV
N° de dépôt D3
Précisions sur le numéro d'inventaire Dépôt de la commune de Saint-Joseph (Loire)
Nombre d'objets 1
Type de bien Collection patrimoniale
Statut juridique propriété de la commune
Situation Exposé
Désignation ^Haut^
Discipline Archéologie
Domaine musée inscription , hydraulique
Domaine SMF archéologie , gallo-romain , vie politique - administrative
Dénomination stèle , monument , borne , borne militaire
Titre Edit de l'empereur Hadrien
Titre pour portail Interdiction de cultiver la terre près de l’aqueduc
Précisions sur la désignation Règlement promulgué sous l'empereur Hadrien
Création-Exécution ^Haut^
Date de création-exécution Entre L'an 117 et L'an 138
Découverte ^Haut^
Lieu de découverte - Site de fouille Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Loire / Saint-Joseph
Précisions sur la découverte Bloc remployé comme couverture d'un regard de l'aqueduc du Gier
Méthode de découverte-collecte prospection
Date de découverte 10 septembre 1996
Description ^Haut^
Matières et techniques grès (taillé, gravé)
Dimensions H. 91,5 cm ; l. 64 cm ; E. 22,5 cm
Inscription(s) décret : [EX AVCTORITE / IMP(eratoris) CAES(aris) TRAIA / NI HADRIANI / ] AVG(usti) NEMINI / ARANDI SER / ENDI PANG /ENDIVE IVS / EST INTRA ID / SPATIVM AG / RI QVOD TVTE / LAE DVCTVS / DESTINATVM / EST
Latin (langue)
Les trois premières lignes, disparues, sont reconstituées grâce à une autre inscription identique découverte à Chagnon (Loire) en 1887 (CIL XIII 1623)
Traduction : (Par ordre de l'empereur César Trajan Hadrien) Auguste, nul n'a le droit de labourer, de semer ou de planter dans cet espace de terrain qui est destiné à la protection de l'aqueduc
Personne inscrite : Hadrien   

Description publique Sur cette stèle, on peut lire : «(Par autorité de l’empereur César Trajan Hadrien) Auguste, à personne n’est accordé le droit de labourer, de semer ou de planter dans cet espace de terrain qui est destiné à la protection de l’aqueduc ». Cette inscription a été retrouvée sur le tracé de l’aqueduc du Gier, à environ 35 km au sud-ouest de Lyon. Il s’agit d’un règlement promulgué sous l’empereur Hadrien, qui interdit de cultiver les terrains proches de l’aqueduc, de façon à préserver la canalisation souterraine de tout dommage et à éviter la pollution de l’eau. Ce texte devait être régulièrement répété tout le long du tracé, puisque une inscription identique a été découverte à 6 km en amont, en 1887, à Chagnon (Loire). Grâce à cette dernière, on peut restituer les premières lignes disparues.
Documentation ^Haut^