Veuillez patienter ...
Publication  Imprimer cette notice 
 
Etat : Publiable
visée (joconde)
 

FRV 2000.0.1037 : peinture murale Enduit peint aux xenia

image
Identification ^Haut^
Préfixe musée FRV
N° d'inventaire 2000.0.1037
Type de bien Collection patrimoniale
Statut juridique propriété de l'Etat
Situation Exposé
Désignation ^Haut^
Discipline Archéologie
Domaine musée revêtement de mur
Domaine SMF archéologie , gallo-romain , peinture
Dénomination peinture murale
Titre Enduit peint aux xenia
Titre pour portail Peinture aux Cadeaux (xenia)
Création-Exécution ^Haut^
Date de création-exécution Entre Vers l'an 50 et L'an 70
Découverte ^Haut^
Lieu de découverte - Site de fouille Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 9e / rue Sergent Berthet
Nom historique du lieu Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 9e / quartier Saint-Pierre / Maison aux Xénia
Précisions sur la découverte Pièce 6
Méthode de découverte-collecte fouille préventive
Date de découverte 1988
Description ^Haut^
Matières et techniques mortier (peinture à fresque)
Dimensions extérieures : H. 244 cm ; L.238,5 cm
Inscription(s) néant :

Sujet agriculture-chasse-pêche (fruit, lapin, volaille)
oiseau
Précisions sur le sujet : Tableau à volets suspendu par un ruban sur fond rouge, surmonté d'un cygne et rempli de diverse victuailles (volailles, fruits, lapins, etc.). On peut considérer ces dernières comme des Xénia, cadeaux de bienvenue de l'hôte à l'étranger qu'il reçoit. Peinture murale du 4e style pompéien. Cette peinture murale appartient à la même pièce d'habitation que le sol de terre cuite 1990.1.1
Description publique Le décor peint d’une pièce de la maison aux Xenia a été reconstitué grâce aux fragments d’enduit recueillis dans la démolition de l’édifice. La peinture était organisée en deux registres superposés : en bas, une plinthe noire mouchetée ; au-dessus, des panneaux rouges délimités verticalement par des bandes noires ornées d’un candélabre portant des feuilles. Le panneau restauré présente au centre une nature morte peinte sur un petit tableau muni de volets et suspendu par des rubans. Il représente un coq, les pattes liées, posé sur une étagère avec deux fruits ; une cruche décorée d’un ruban, deux poissons et un lièvre (à droite) sont posés au premier plan. Il s’agit de cadeaux d’hospitalité (xenia) que l’on offrait à son hôte, ce qui suggère que cette pièce était une salle de réception ou une salle à manger. Un oiseau blanc, perché sur le cadre du tableau, donne à l’ensemble un effet de relief saisissant.
Documentation ^Haut^
Liens documentaires Monographie - La peinture murale en Gaule romaine - Barbet , Alix , 1940-.... - 2008 - 978-2-7084-0757-2
page 134-135 Monographie - Vaise, un quartier de Lyon antique - Delaval , Éric , 1959-.... - Bellon , Catherine - 1995 - 2-906190-15-2
page 104-118 MOORMANN E. M., Function and spatial analysis of wall painting, Proceedings of the Fifth International Congress on Ancient Wann Painting, Amsterdam 8-12 septembre 1992, 1993p.246-249