Veuillez patienter ...
Publication  Imprimer cette notice 
 
Etat : Publiable
visée (joconde)
 

FRV AD018 : autel Autel dédié à Jupiter par le gouverneur de la province de Lyonnaise

image
Identification ^Haut^
Préfixe musée FRV
N° d'inventaire AD018
Statut juridique propriété de la commune
Situation En réserve
Désignation ^Haut^
Discipline Archéologie
Domaine musée inscription
Domaine SMF croyances - coutumes , gallo-romain , archéologie
Dénomination autel
Titre Autel dédié à Jupiter par le gouverneur de la province de Lyonnaise
Titre pour portail Vœu à Jupiter par Philippianus, gouverneur de la province de Lyonnaise
Création-Exécution ^Haut^
Date de création-exécution 1ère moitié du 3e siècle
Précisions sur la datation Les Trois Augustes mentionnés dans cette inscriptions sont Septime Sevère, Caracalla et Géta, dont le règne commun est daté de 209 à 211.
Découverte ^Haut^
Lieu de découverte - Site de fouille Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 1er / Les Terreaux
Précisions sur la découverte Trouvé le 28 mars 1780 dans la rue Sainte-Catherine, au quartier des Terreaux, en creusant les fondations de la maison Imbert ; retaillé alors dans sa partie supérieure et employé comme pierre de construction dans un des murs de la cour de la maison ; extrait de là en 1838 et recueilli au Musée des Beaux-Arts de Lyon (Allmer, Dissard)
Méthode de découverte-collecte découverte fortuite
Date de découverte 1780
Description ^Haut^
Matières et techniques calcaire dur (taillé, gravé)
Dimensions extérieures : H. 1,36 m ; l. 0,86 m ; E. 0,81 m
Inscription(s) dédicace :
Latin (langue)
17 lignes ; ll manque la première ligne (io)VI DE(pulsori) restituée d'après une copie ancienne.
Traduction : A Jupiter Depulsor, au Bon Esprit et à la Fortune de Bon Retour, en reconnaissance de sa rentrée en possession du gouvernement de sa province, Titus Flavius Secundus Philippianus, clarissime, légat des trois Augustes gouverneur de la province Lyonnaise, légat commandant des deux légions : la Ire Minervia et la XIIIIe Gemina, admis au rang des anciens préteurs, des anciens tribuns et des anciens questeurs, tribun militaire de la légion VIIe Gémina, a, de concert avec Julia Nepotitia, clarissime femme, son épouse, Titus Flavius Victorinus philippianus, clarissime jeune homme, tribun militaire de la légion Ve Macedonica, et Titus Flavius Aristus Ulpianus, clarissime enfant, admis parmi les familles patriciennes, élevé et dédié cet autel. Traduction Allmer et Dissard
Personne inscrite : Jupiter    légion VIIe Gemina    Titus Flavius Victorinus Philippianus    légion Ie Minervia    légion XIIIe Gemina    légion VIIe Gemina    Iulia Nepotitia    Titus Flavius Victorinus Philippianus    légion Ve Macedonica    Titus Flavius Aristus Ulpianus   
Lieu inscrit : Provinces romaines / Trois Gaules / Gaule Lyonnaise

Description publique « À Jupiter Depulsor, au Bon Esprit et à la Fortune de Bon Retour, en reconnaissance de sa rentrée en possession du gouvernement de sa province, Titus Flavius Secundus Philippianus, clarissime, légat des trois Augustes gouverneur de la province Lyonnaise, légat commandant des deux légions : la Ière Minervia et la XIIIIe Gemina, admis au rang des anciens préteurs, des anciens tribuns et des anciens questeurs, tribun militaire de la légion VIIe Gémina, a, de concert avec Iulia Nepotilla, clarissime femme, son épouse, Titus Flavius Victorinus Philippianus, clarissime jeune homme, tribun militaire de la légion Ve Macedonica, et Titus Flavius Aristus Ulpianus, clarissime enfant, admis parmi les familles patriciennes, élevé et dédié cet autel ». Philippianus est légat (chargé de mission) des trois empereurs régnant ensemble entre 209 et 211 : Septime Sévère, Caracalla et Geta. Ayant perdu sa fonction, peut-être chassé par l’arrivée à Lyon des troupes d’Albinus, en 196, Philippianus a fait un vœu à Jupiter Depulsor (qui repousse l’ennemi) et à deux autres divinités qu’on invoquait en cas de malheur (le Bon Esprit), ou avant un voyage dangereux (la Fortune du Bon retour). Il leur a promis de leur offrir un autel ou une statue s’il retrouvait son gouvernement. Ayant été exaucé, peut-être après la bataille de 197 et la victoire de Septime Sévère, il s’est acquitté de son vœu en associant sa femme Iulia Nepotilla et ses enfants. Tous portent le qualificatif de clarissime, distinction réservée aux membres de la classe sénatoriale.
Documentation ^Haut^
Liens documentaires Ouvrage de référence - Musée de Lyon. Inscriptions antiques - Allmer , Auguste , 1815-1899 - Dissard , Paul , 1852-1926 - 1888
1, 1888 , 18, page 127 Ouvrage de référence - Corpus Inscriptionum Latinarum [CIL] - Inscriptiones trium Galliarum et Germaniarum latinae. 13 - Inscriptiones Aquitaniae et Lugudunensis - Hirschfeld , Otto , 1843-1922 - Zangemeister , Karl , 1837-1902 - 1899
CIL XIII.1.1 , 1673